Comment juger la qualité d’un sac en cuir ?

1 Mai

Un sac en cuir présente différents avantages et se révèle être un accessoire de qualité. Mais de quelle manière peut-on définir la qualité d’un sac en cuir ?

Les imperfections

En règle générale, un sac en cuir (mouton, agneau, vachette, buffle…) présente certaines imperfections (apparence nébuleuse), souvent invisibles à l’œil nu, qui sont tout à fait naturelles. Ces imperfections déterminent le type d’alimentation et le genre de produits utilisés par le fabricant pour le tannage.

L’épaisseur

cuir

L’épaisseur du cuir permet de déterminer la longévité du matériau. Un cuir ni trop épais ni trop fin combinera, non seulement, l’élégance, mais également la résistance. Outre son épaisseur, le toucher permet parallèlement de déterminer le type de peau utilisé. S’il s’agit d’un cuir en peau d’agneau, le matériau est généralement lisse tandis que la peau de buffle offre une texture rugueuse.

L’odeur

La qualité du cuir est enfin caractérisée par son odeur. Elle détermine d’une part la provenance du cuir (chèvre, vachette…), mais aussi sa vie. À titre d’exemple, un sac conçu en peau de chèvre émet une odeur assez forte, pas très agréable. Les sacs à main fabriqués en peau d’agneau, de reptile (croco, serpent) dégagent une odeur discrète et sont presque inodores.

Comments are closed.